LE PETIT PICALOGUE

Arlequins, Modèles et Mousquetaires

Théâtre et Pantomime en musique

texte de Thierry Paillard

musique de Philippe Festou

mis en scène et interprété par

Valérie Barral, Thierry Paillard, Philippe Festou

Présentation

Le texte de Thierry Paillard, de libre inspiration, crée une relation entre des personnages puisés dans toutes les périodes confondues de l’œuvre de Picasso : Femme à la Cordes, Mousquetaires, Arlequins, Pierrots, Peintres et Modèles, et à la recherche de la « vraie » vie : celle de la société humaine.

Sur quelques croquis de comédie poétique, cette pièce met en chair hors les cadres et orchestre la métamorphose des personnages imaginaires, à travers un voyage initiatique dans le 20ème siècle par un œil toujours en mutation de Picasso.

C’est le poème du Saltimbanque.

Arlequin et Femme à la corde, Mousquetaire et Musicien…

 

les grands thèmes qui habitent l’œuvre de Picasso :

La Femme, du modèle à l’enfant, du lupanar à la mère espagnole, l’être au féminin est toujours une des valeurs principale de ses œuvres ;

Le Mousquetaire, figure centrale des six dernières années du peintre : splendide autoportrait final qui revisite tous les autres, le peintre, le saltimbanque, l’hidalgo, le matador.

L’Arlequin, tout comme Pierrot, métaphores de l’artiste en saltimbanque qui hante toute sa production depuis 1901 ;

La Guitare dans l’œuvre de Picasso est déclinée régulièrement sur la base de celle espagnole, pour prendre des formes des plus réalistes aux plus surréalistes. Elle atteste surtout son lien avec les compositeurs les plus créatifs de son époque.

résumé

Le Mousquetaire et la Femme à la corde convoquent leur créateur pour changer de nature, passer dans la « vraie vie », non plus celle de crayon ou de peinture, mais celle de chair et d’os. Ils appellent d’autres personnages à la rescousse, Peintre et Modèle, Arlequin et Pierrot. Sans réponse, ils plongent dans le mystère de la création, l’interrogent, le provoquent, brandissant le bâton à trois faces : l’épée, la batte, le pinceau. Balayant ce XXème siècle, ils puisent sans retenue dans le creuset de multiples citations picturales : Rembrant, Vélasquez, Matisse, Van Gogh.

 

La Musique.

Philippe Festou, compositeur et interprète, énonce ainsi sa création pour le Petit Picalogue : « un dialogue poétique et musical, porteur de mémoires et de renouveau surgit dans un chant insolite. »

Il rappelle à l’occasion que sa guitare est appelée communément "guitare classique", comme la peinture du même nom que le Picasso copie tout jeune pour mieux la réinventer plus tard. Elle se dit aussi « guitare espagnole », comme la terre natale de Picasso.

© 2019 Compagnie Le Rouge et Le Vert 06 13 82 08 96 cie.rougeetvert@gmail.com